"Solidarité Clémenceau"

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

communiqué de presse des Alternatifs "Solidarité Clémenceau"
  

 
   Les ALTERNATIFS
solidarités - écologie - féminisme - autogestion
Fédération des Alpes-Maritimes
 
Respect du Droit d'asile !
 Respect des Droits de l'Homme !
Solidarité avec les familles
du 1 avenue Clémenceau !
Solidarité avec celles et ceux
qui apportent leur aide ! 
  

    " Les Alternatifs, solidaires des acteurs et des actions qui mettent en œuvre le respect des droits de l’homme et notamment du droit d’asile dans notre pays, approuvent sans réserve la réquisition, le 6 novembre 2010, de l’immeuble du 1 avenue Georges Clémenceau à Nice, qui a permis de loger des familles sous EURODAC, actuellement sans abri, à cause des politiques anti-immigration de Besson et consorts, dont  Ciotti-Estrosi sont les plus zélés promoteurs.

    Ce sinistre duo vient encore de le prouver en demandant au préfet de "prendre les mesures nécessaires afin que cette occupation illégale cesse immédiatement" sans même un mot de compassion pour les familles.

    Il est inadmissible qu’en France pays autrefois champion de la mise en application des droits de l’homme et reconnu comme terre d’accueil, des demandeurs d’asile soient, sans vergogne, jetés à la rue, alors que sont nombreux à Nice les logements inoccupés .

    Les Alternatifs, comme tous citoyen-ne-s se reconnaissant dans les valeurs exprimées par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, sont solidaires des nouveaux habitants du 1 avenue Georges Clémenceau.

    Ils resteront vigilants quant aux suites juridiques qui seront données à cette réquisition. Les demandeurs d’asile, comme toutes celles et tous ceux qui subissent les politiques répressives et illégitimes du gouvernement, peuvent compter sur leur soutien

."

   

pour la coordination départementale des Alternatifs
Marcelle Monzeglio, Bruno Della Sudda, portes-parole
Nice le 9 novembre 2010 

Publié dans solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article