La maison grise

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Dernière minute : Les familles vont être relogées en hôtels dès ce soir (tout ce stress qui aurait pu être évité si le préfet avait fait son travail en temps voulu !).

Pour les isolés (surtout corne de l’Afrique et Afghanistan), le Secours Catholique a trouvé une solution à partir du WE. 

 

 

Après 3 descentes de police musclées pour arrêter des demandeurs d'asile, ce Jeudi 9 c'est la dernière, en nombre mais plus plus "en douceur", médias obligent !

Depuis 6 h ce matin, la police expulse les demandeurs d'asile de la maison grise. La quartier est bouclé et les "autorités" ont fait le déplacement de la honte.

A cet instant 80 personnes et 39 enfants dont un bébé sont à la rue.

L'Etat a été condamné, au Tribunal Administratif, à loger la plupart d'entre elles et doit assurer aux demandeurs d'asile et aux réfugiés, protégés par les conventions internationales, un accueil digne.
Occupation illégale nous dit-on ? et un préfet qui ne respecte pas la loi, cela s'appelle comment ?
Délibéré du 6 décembre - Police partout, justice nulle part - le tribunal d'instance a donné raison au CHU contre les habitants de la rue Clémenceau, sans accepter leur demande d’expertise et de médiateur. Il a ordonné l'expulsion..
La direction du CHU de Nice s'est dite "satisfaite du jugement" !( pour un immeuble qu’elle laisse à l’abandon depuis 5 ans). Satisfaite de mettre à la rue des familles avec de jeunes enfants … Quelle honte !!
On nous annonce certains relogements. Exigeons des logements pour tous les occupants.
Protestez auprès du préfet, de l’ évêque qui avait pourtant fait de belles déclarations et du directeur général du CHU, M. Bouvier Muller.
- Préfecture :
francis.lamy@alpes-maritimes.pref.gouv.fr; pftcabinet@alpes-maritimes.gouv.fr;christophe.fasille@alpes-maritimes.pref.gouv.fr;

tel : 04 93 72 20 00  /  fax : 04 93 72 22 99  

- Evêché :
secretariat.episcopal@diocese06.fr; service.communication@diocese06.fr

- CHU :
Tel de Emmanuel Bouvier Muller DG du CHU - 04 92 03 45 03
Mme Geindred Directrice adjointe - 04 92 03 45 11

 


 

 

Soyons toutes et tous prêts à réserver un peu de notre temps pour gagner cette bataille  pour les Droits Humains :

Samedi 11 décembre

12h30 : repas de rue

14h30 : manifestation

Place Masséna 

 

Publié dans solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article