L'appel des travailleurs sociaux du 06

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

L'APPEL DES TRAVAILLEURS SOCIAUX
DES ALPES-MARITIMES LE 18 JUIN 2010 :
rassemblement et conférence de presse à 18 h

devant le nouveau monument inauguré le 1er juin par notre président
au pied de la rue de l’opéra de Nice, face à la mer

- Réduction des  mesures de tutelle administratives (MASP) ;
- fermeture du Salvaret (maison d’enfants à caractère social) ;
- engorgement des foyers de l’enfance sans possibilité d’orientation ;
- suppression de postes dans les services d’aide éducative à domicile (AED) ;
- redéploiements des salariés de la prévention spécialisée sur les collèges à fort taux d’absentéisme scolaire au détriment des valeurs fondamentales ;
- baisse de 10% des budgets de la prévention spécialisée en 2011 ;
- non remplacement des départs à la retraite dans les CAMS et quotas de CRP (contrats de responsabilité parentale) ;
- menaces sur les services sociaux de formation d’ACTES…
- baisse de moyens dans les CHRS (centres d’hébergement et de réinsertion sociale) ;
et demain à qui le tour ?
- inquiétudes quand au devenir des structures d’accueil pour les réfugiés et demandeurs d’asile ;
- recentrage de l’insertion sur l’emploi et les pôles emplois ? que vont devenir les services d’accompagnement social (ASR) ?
- déménagement d’une partie du foyer de l’enfance sur les terrains de la maison de l’enfance de la Trinité et demain pourquoi pas les privatiser ?
- à terme, suppression annoncée des juges pour enfants ? devenir des AEMO (aides éducatives en milieu ouvert) …………
et tout ça pour obéir avec zèle à la politique ultra sécuritaire du gouvernement et faire des Alpes-mMaritimes le département pilote :
. DU CONTRAT DE RESPONSABILITE PARENTALE AVEC LA SUPPRESSION DES ALLOCATIONS FAMILIALES
. DE L’ECOLE DES PARENTS
. DU CONSEIL DES DROITS ET DEVOIRS DES FAMILLES (CCDF)

Parce que bien sûr ce n’est pas la faute des élus si des jeunes vont mal  et sèchent l’école , ce n’est pas parce que des postes ont été supprimés à l’éducation nationale, et dans les services publics en général… c’est aux parents de remettre de l’ordre dans toute cette précarité ! cette misère…. ! et s’ils n’y arrivent pas malgré ces mesures pompiers et que le feu reprend dans les quartiers, on enverra la police et le gouvernement votera toujours plus de lois sécuritaires.

CGT ; CFDT ; SUD Solidaires

Vous pouvez réagir en envoyant des mails sur la boite créée à cet effet : social06.endanger@laposte.net

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article