Intercommunalité: déni de démocratie

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Les ALTERNATIFS 
 solidarités-écologie-féminisme-autogestion
.fédération des Alpes-Maritimes.
 
Communiqué
 
Intercommunalité :
Déni de démocratie!
    "Le vendredi 9 décembre, la Commission Départementale de Coopération Intercommunale a adopté (par 34 voix contre 11 et une abstention)  la proposition de schéma départemental d'intercommunalité du préfet des Alpes-Maritimes.
    Cette adoption a été réalisée alors que 112 conseils municipaux sur 163 et 11 EPCI sur 14 que comptent les Alpes-Maritimes, se sont prononcés contre.
    Elle méprise l'avis des élu-e-s locaux-cales (toutes tendances politiques confondues) qui représentent plus de 75% de la population des Alpes-Maritimes.    
    Elle ne tient compte ni des habitant-e-s de la vallée de La Roya ni de ceux/celles de la commune de Mouans-Sartoux qui, consulté-e-s, ont refusé cette restructuration des intercommunalités qui fait fi de l'intérêt général des citoyen-ne-s et de la cohérence nécessaire à l'aménagement  de leur territoire.
    Les Alternatifs des Alpes-Maritimes dénoncent ce déni de démocratie, malheureusement coutumier des nos gouvernants, de Sarkozy à Ciotti et Estrosi.
    Ils demandent que la commission nationale s'oppose à cette décision et que des référendums soient organisés, pour que les populations puissent décider du périmètre administratif dans lesquels elles souhaitent vivre.
"  
 
Pour la fédération des Alpes-Maritimes des Alternatifs :
Bruno Della Sudda, Marcelle Monzeglio, porte-parole
Nice le 12 décembre 2011

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article