ELECTIONS REGIONALES :

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

ELECTIONS REGIONALES :
LES MILITANT-E-S DES ALTERNATIFS ONT CHOISI UN ACCORD NATIONAL

 

    Les adhérent-e-s des Alternatifs se sont prononcé-e-s sur l'orientation du mouvement pour les élections régionales.

    58,5%* ont choisi la construction d'un cadre unitaire au niveau national avec les formations du Front de Gauche (GU, PCF, PG) et d'autres forces (FASE, PCOF, M'PEP, R&S, ...).

    33,1%** ont refusé ce cadre qu'ils jugeaient trop restreint et se sont prononcés pour la recherche de l'unité la plus large au niveau régional.


    Les Alternatifs réaffirment ensemble leur volonté de construire au delà des difficultés actuelles un rassemblement politico-social pour la transformation sociale et écologique regroupant  toutes les forces politiques, du PCF au NPA.

Les Alternatifs participeront aux élections régionales pour défendre, et mettre en oeuvre si les conditions en sont remplies, des politiques publiques alternatives sur le plan des solidarités, de la démocratie et de l'écologie, en rupture avec la logique du système capitaliste et productiviste. 


    Leur objectif est de construire un cadre unitaire national sous l'intitulé «Ensemble, pour des régions à gauche, solidaires, écologiques et citoyennes». Ce choix d'un accord national, décliné dans les régions, devra se concrétiser, outre l'intitulé commun, par le respect de la diversité des composantes politiques, dans la constitution des listes, la répartition des têtes de liste régionales et départementales, ainsi que par l'animation et la conduite de la campagne. 

Pour engager une vraie dynamique populaire, la campagne devra reposer sur l'organisation de forums citoyens dans les villes et départements et la constitution de collectifs unitaires.


    Les Alternatifs défendront dans tous les cadres unitaires les priorités suivantes : 

La démocratie active : budget participatif, élaboration des projets avec les citoyen-ne-s, reprise autogestionnaire d'entreprises, participation des usagers et des salariés à la gestion des services publics, ...

L'orientation des financements publics au profit des services publics (notamment de l'enseignement professionnel) et de l'économie sociale et solidaire.

  La priorité aux transports publics et l'évolution vers leur gratuité.

Une politique d'économie d'énergie (habitat, transports, ...), le recours aux énergies renouvelables, l'aide à la relocalisation des productions, le soutien à l'agriculture paysanne et biologique.

Une politique de solidarité et de coopération avec les pays du sud.


    Dans toutes les régions, les Alternatifs défendront le rassemblement le plus large de l'autre gauche, y compris dans celles où le PCF a choisi pour sa part l'alliance avec le PS.

    Conformément à leur mode de fonctionnement autogestionnaire, les Alternatifs respecteront les choix effectués dans chaque région par leurs adhérent-e-s. 


    Contre la droite et l'extrême droite, pour une alternative à l'écolo et au social libéralisme, dans les luttes et dans les urnes, l'heure est au rassemblement de la gauche de transformation sociale et écologique. 


    Paris, le 13 décembre 2009

 

------------------------------

 

*    4,76% dans les Alpes-Maritimes

** 95,24% dans les Alpes-Maritimes


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article