Démocratie locale dans la Roya:

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Les ALTERNATIFS 
 solidarités-écologie-féminisme-autogestion
.fédération des Alpes-Maritimes.
 
Communiqué
 
ROYA : le Préfet peut-il passer outre ?
 
    Les habitantes et habitants de la Roya qui viennent d'exprimer démocratiquement* l'avenir qu'elles/ils souhaitent partager. Seront-elles/ils entendu-e-s par le Préfet alors que celui-ci, chargé de définir la carte des intercommunalités et ayant arbitrairement rattaché les cinq communes de la Roya à la Carf mentonnaise, a tout fait pour empêcher la population d'exprimer ses choix ?
    Rien n'est moins sûr, tant le carcan de la loi de décembre 2010 sur la réforme territoriale ignore le débat citoyen et bafoue la plus élémentaire démocratie.
 
    Mais rien n'est encore perdu : ce n'est que fin décembre que seront définitivement arrêtés les périmètres des différents EPCI.
    La mobilisation, si bien menée par les associations de la vallée et certains élus doit continuer et renforcer sa pression.
    Le Préfet doit écouter et prendre en compte les arguments des habitantes et habitants de la Roya.
 
    Les Alternatifs, en tant qu'autogestionnaires, soutiennent et soutiendront toutes les initiatives qui feront avancer la démocratie citoyenne dans la Roya comme ailleurs.
 
*46 % de votant-e-s ; 87 % des exprimé-e-s défavorables au rattachement à la Carf (Communauté d'agglomération de la riviéra française). 
 
Pour la fédération des Alpes-Maritimes des Alternatifs :
Bruno Della Sudda, Marcelle Monzeglio, porte-parole
Nice le 8 septembre 2011

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article