communiqué " soutien à la lutte des salarié-e-s AFPA PACA"

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

 
la section des Alpes Maritimes de la liste
LA GAUCHE 100%
SOCIALE  ET  ECOLOGIQUE
présentée par le NPA et les Alternatifs
aux élections régionales de mars 2010.
 
Soutien aux salarié-e-s de l'AFPA en lutte :
. Défendons la formation professionnelle,
. Exigeons un véritable service public de la formation professionnelle,
. Refusons le démentellement de l'AFPA !
 
    La direction de l'AFPA (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes) veut la transformer en une entreprise dont le profit serait le seul but. Ceci, avec la complicité de l'Etat, qui refuse d'honorer ses engagements, et de lui verser les 80 millions d'euros d'investissement qu'il lui doit, en lui transférant de lourdes charges financières qu'elle ne peut assumer. Le but d'un tel mépris est clair : accélérer le démantèlement de l'AFPA, et rendre incontournable sa "privatisation".

    Les conséquences d'une telle transformation sont triplement catastrophiques :

- Du point de vue social. Ce sont 3300 salarié-e-s, sur les 11000 que compte l'AFPA en France, qui sont condamné-e-s d'ici deux ans à voir leurs postes supprimés. Ceci dans un seul but : augmenter le "chiffre d'affaire," en diminuant fortement la masse salariale, tout en augmentant la "productivité" de cette future "entreprise".

- Du point de vue des salarié-e-s. C'est une véritable diminution, voire une impossibilité, à l'accès à la formation pour tous : l'AFPA envisage de se concentrer sur la formation des salarié-e-s d’entreprises et aux congés individuels de formation qui sont plus lucratifs, au détriment des demandeurs d’emplois les plus démuni-e-s dont la précarité exige pourtant de manière urgente une formation de qualité.
 
- Du point de vue de la formation. C'est à une véritable marchandisation de la formation professionnelle que l'on a à faire. Alors que la formation devrait être un service public, et ne pas être confiés aux intérêts privés, l'Etat veut voir disparaître l'AFPA au profit d'une formation donnée au privé et en particulier au Medef.

    La liste Alternatifs, NPA 100% à gauche sociale et écologiste apporte son soutien inconditionnel aux salarié-e-s de l'AFPA et s'insurge contre cette mesure qui priverait encore les personnes les plus précaires, d'accéder à une formation professionnelle de qualité.
 
    Nous battrons pour un grand service public de la formation professionnelle, pour faire de la région un levier qui contraindra l'Etat à honorer ses engagements en visant à terme la construction d'un grand pôle public de la formation professionnelle, en PACA comme partout ailleurs en France.
 
    C'est pourquoi la liste Alternatifs/NPA "La gauche 100% sociale et écologiste", comme d'autres forces politiques de gauche, sera présente aux côtés des salarié-e-s en lutte de l'AFPA le mardi 2 mars à 10 h 00 devant le centre AFPA de Nice,  244 route de Turin.
 
    Elle invite toutes celles et tous ceux qui veulent défendre la formation professionnelle à rejoindre la lutte des salarié-e-s de l'AFPA à l'occasion de cette manifestation.
 
Nice  le 28 février 2010
. Florence Ciaravola, militante des Alternatifs, tête de liste départementale de "la Gauche 100 % sociale et écologiste"
. Antonio Molfese, militant du NPA, candidat de la liste.

--

Publié dans Régionales 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article