Affaire AJIMI:

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

 Nice-Matin - édition du 3/12/09

Les policiers de la BAC mis en examen

Les deux policiers de la brigade anticriminalité, responsables de l'interpellation musclée d'Hakim Ajimi le 9 mai 2008 à Grasse,  ont tous les deux été mis en examen, lundi, pour "homicide involontaire" et "non assistance à personne en danger" pour l'un d'entre eux.
Une mise en examen inévitable car "conséquence logique de l'arrêt rendu par la cour d'appel le 22 octobre dernier", précise M° Joël Blumenkrantz, l'un des avocats des policiers (nos éditions du 23 octobre).
"La famille attend maintenant la comparution des responsables devant la juridiction" précise M° Franck De Vita, avocat de la partie civile.
Une comparution qui pourrait intervenir d'ici fin 2010.

Publié dans solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article