NICE - Conflit de la Poste

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

 

Rassemblement Mardi 28 Juillet

16h Place Masséna.

    Grâce à l’aide déterminante le 24 Juillet,de l’Union Départementale CGT 06, d’autres organisations, partis et élus de gauche, la CGT a enfin pu, pour la première fois après 39 jours de grève, négocier avec le Directeur Départemental de la Poste, en présence d’un représentant de la Direction Départementale du travail, vendredi 25 Juillet.

    Elle a obtenu le retrait des procédures disciplinaires-illégales- contre 21 facteurs, l’ouverture de vraies négociations et la volonté réciproque d’aboutir rapidement à un accord.

    Malheureusement, dès le lendemain, alors que les personnels ont été quasiment seuls à faire des concessions depuis le début, c’est seulement à partir de l’état de la négociation et sans marge de manœuvre que les chargés de la Poste ont engagé des échanges unilatéraux. Les salariés de La Poste en lutte estiment avoir été trompés.

    Les facteurs avaient de guerre lasse, cédé sur l’essentiel des points revendiqués. La sortie du conflit était sur le point d’aboutir, si la Poste avait consenti un seul effort, représentant une dépense annuelle de 20 000 euros.

    Elle a choisi l’inflexibilité, alors que depuis le début de ce conflit, elle dépense plus de 400 000 euros pour casser la grève et intimider les facteurs.

     Par cette attitude, elle témoigne d’une volonté manifeste de faire échouer les négociations.

    Ce comportement irresponsable prend en otage et pénalise des milliers d’usagers et les facteurs uniquement pour une question de principe.

    Aujourd’hui, la Poste est seule à détenir les clefs d’une solution à ce conflit.

    La CGT et les facteurs en lutte feront tout pour obtenir rapidement un accord qui respecte leur dignité et les valeurs du service public postal.

    Mais la CGT toute entière est contrainte aujourd’hui de porter l’action un cran au dessus, en y associant toutes les forces syndicales, politiques et citoyennes, car c’est bien la casse du service public, le droit de grève et le devoir de négociation (Loi de 2007) qui sont en jeu !!

    Dès à présent, les syndicats et l’UD CGT 06  appellent la population et les élus à se rassembler :

Mardi 28 juillet à 16 H. Place Masséna

Publié dans solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article