Le tract des Alternatifs- mai- juin

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

le  tract  des  Alternatifs  .   mai-juin 2009

solidarités       -      écologie        -       féminisme       -       autogestion

 

Le 7 juin prochain auront lieu les élections du parlement de l'Union européenne

 

Ce sont les premières élections européennes depuis le NON de la France et des Pays-Bas en 2005, et le NON de l'Irlande en 2008. En 2005, c'était NON au projet de traité constitutionnel européen. En 2008, c'était NON au traité de LISBONNE, copie conforme du précédent.

Un NON qui exprimait le refus populaire de l'absence de démocratie et des politiques libérales de déréglementation, de financiarisation de l'économie et de privatisations qui provoquent chômage, pauvreté , casse des acquis sociaux et des services publics, des politiques libérales qui aggravent les pollutions.

Dans ces trois pays, les peuples avaient été consultés par référendum …

La participation importante lors du référendum sur le traité de MAASTRICHT en 1992, puis sur la constitution européenne en 2005 a montré que les Français-es s'intéressent à l'Europe lorsqu'il y a un véritable enjeu. La forte abstention annoncée cette année traduit bien leur refus d'une Europe sans démocratie.

Dans presque tous les autres pays, les gouvernements ont préféré ne pas consulter les peuples, de peur du même refus de l'Europe libérale et anti-démocratique !

Depuis, les dirigeants de l'UE, en Europe comme dans chaque pays, n'en font qu'à leur tête, à l'image de Sarkozy en France : ils continuent ces politiques malgré tous les dégâts humains et écologiques provoqués, et ils veulent faire payer aux peuples la facture de la crise du capitalisme.

 

Le 7 juin, ces dirigeants se satisferaient d'une abstention massive aux élections :

 cela leur laisserait les mains plus libres encore !

 

Pourquoi ces élections sont-elles si importantes ?

. parce que les directives européennes sont maintenant plus nombreuses que les lois françaises ;

. parce que ces élections ont lieu en pleine crise économique mondiale : c'est à l'échelle européenne qu'il faut apporter d'autres réponses que celles qui veulent remettre en selle le capitalisme et faire payer la crise aux peuples ;

. parce que ce sont les premières élections de l'Union européenne à 27 États, qui dessineront le Parlement pour les prochaines années !

. parce que ce sont les premières élections consécutives à l'agression israélienne à Gaza en janvier : l'Union européenne peut et doit jouer un rôle actif pour le soutien au peuple palestinien et à une paix juste et durable au Proche-Orient.

Contre les politiques libérales qui favorisent les profits capitalistes et aggravent la situation des peuples, les mobilisations citoyennes et les mouvements sociaux sont indispensables mais ne suffisent pas !

Il est tout aussi nécessaire de refuser ces politiques et de proposer des alternatives au moment des élections : refusons de nous laisser faire, ne nous abstenons pas et allons voter pour des politiques publiques au service du plus grand nombre, pour réorienter radicalement l'Union européenne à gauche, dans le sens de l'écologie, de la démocratie active, de l'égalité des droits et de l'Europe sociale, comme nous l'avons fait ensemble en 2005!

 

Le 7 juin, deux listes en France se situent clairement dans l'héritage du « NON de gauche » de 2005 :

. celle du FRONT DE GAUCHE, conduite ici par Marie-Christine VERGIAT et

. celle du NOUVEAU PARTI ANTICAPITALISTE, conduite par Raoul-Marc JENNAR.

 

Un score important sur ces listes confirmerait la volonté des citoyen-ne-s d'une autre Europe alternative au consensus libéral et anti-démocratique actuel entre droite et social-démocratie.

 

LES ALTERNATIFS, FAVORABLES AU RASSEMBLEMENT

DES COMPOSANTES DU NON DE GAUCHE SUR UNE SEULE LISTE,

REGRETTENT CETTE DIVISION ET

APPELLENT A VOTER INDISTINCTEMENT

POUR L'UNE OU L'AUTRE DE CES DEUX LISTES

LE 7 JUIN PROCHAIN.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article