1° MAI à Grasse

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

1° mai à Grasse :

 

Plus de quatre cents personnes se sont réunies le 1° Mai, sur le Cours, puis ont remonté le jeu de Ballon.

C’était plus que jamais un 1° mai lié aux luttes, à la défense de l’emploi, des salaires, de la santé et des Services Publics.

Des syndiqués- es ont rappelé les problèmes locaux du pays grassois :

 

Chez Tournaire : la baisse d’activité depuis le début de l’année a amené la suppression des emplois intérimaires (10% de l’effectif soit 30 personnes environ). Des délocalisations sont envisagées, ainsi que la mise en place de mesures de chômage partiel.

Chez Sicli-cofosec (extincteurs) : un plan social avec 8 licenciements, sur les 90 du 06 (94 emplois sur 1500 au niveau national), et ce malgré un chiffre d’affaires de 22 M d’euros en 2008.

Chez Charabot : il n’est pas encore question de chômage partiel, mais, avec la baisse d’activité, la direction envisage d’intervenir sur les effectifs ; les intérimaires seront les premiers touchés…Les incertitudes sont renforcées par le rachat de Charabot par Robertet, et le projet de nouvelle usine Robertet 2012.

Chez Firmenich : 27 personnes sont concernées par un plan social, dans le cadre d’une restructuration ; pas d’augmentation envisagée dans ce contexte pour 2009.

A l’hôpital de Grasse : les personnels subissent une fois encore, par le biais d’un plan de redressement, les conséquences de la politique de restriction budgétaire menée depuis des années. Le service public de santé doit être doté de moyens pour fonctionner correctement et développer ses activités, pour répondre aux besoins de la population.

 

A la mairie de Grasse : ce service public subit lui- aussi des suppressions de postes, par le non renouvellement de contrats de personne en CDD. Ce n’est pas avec de telles mesures que le service à la population va être amélioré.

 

M. Monzeglio

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article