Rassemblement à la Tourache

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

A l’initiative de la Coordination du droit au logement et en soutien au collectif de défense de la Tourache, samedi 14 avril, une centaine de personnes, avec d’anciens locataires, des syndicalistes, des élues-us, sont venues manifester leur soutien à la lutte courageuse des derniers occupants de ces deux immeubles.

La conférence de presse a permis à Isabelle et Maïté de rappeler l’enjeu de ce combat : les 88 logements des deux tours de la Tourache concernés par une démolition sont en bon état, et nécessitent seulement une rénovation.

Gérard Piel conseiller régional, puis Paul Euzière et Patrice Cattaert*, conseillers municipaux à Grasse, sont respectivement intervenus, en rappelant le contexte de la difficulté à se loger dans le département, et l’importance de la bataille pour des logements sociaux et d’actions de solidarité avec les personnes concernées.

La ville de Grasse a un besoin criant de logements sociaux ; et au lieu de répondre à ces urgences, le sénateur maire donne le feu vert à un projet qui ne garantit pas- loin de là-  le maintien du même nombre de logements, aux mêmes conditions. La plus grande partie du projet concerne, en locatif ou en accession à la propriété des appartements et de 28 villas, des familles aisées. Alors, pourquoi ne pas répondre aux besoins les plus urgents en rénovant les appartements actuels, pour les proposer aux familles occupantes qui le souhaitent ou à d’autres en attente d’une offre de logement ?

Cette question est centrale dans l’entrée en résistance et leur refus d’être relogés des familles. Symboliquement, elles mettent en évidence le poids des opérations immobilières « rentables », faces aux urgences sociales qui restent sans réponse.

Les familles ont rappelé leur détermination face au gâchis programmé.

Des demandes de logements sociaux, formulées par des personnes présentes, ont été enregistrées, pour montrer concrètement les situations de demandes non satisfaites.

 

Rendez-vous est pris le 9 avril, au tribunal d’Aix-en-Provence, pour le jugement en appel.

 

 

* étaient également présents-tes : Cécile Dumas, Marcelle Monzeglio et Denis La Speza, conseillers municipaux

 

 

Publié dans solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article