Une information de Vie et Partages à Nice:

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

  Vie & Partages poursuit sa route à la rencontre des réalités humaines où elle croit pouvoir être utile.

    Vous le savez, depuis notre départ de l'Ariane, nos amis du PECOS (Pôle d'ECOnomie Solidaire) nous hébergeaient, ainsi que RESF06, pour des permanences au 38, rue Dabray.

    A partir de février, nous nous déplaçons un peu plus loin, à l'angle des rues Dabray et Clément ROASSAL, dans une belle boutique que le PECOS nous loue.

    Dès le mois de mars, nos services seront ouverts 6 jours sur 7. Pourquoi?


    Nous allons peu à peu développer ici une petite épicerie solidaire adossé comme toujours à un service d'accompagnement. RESF (Réseau Éducation Sans Frontières) y recevra les familles qu'il protège. Et nous animerons une permanence logement avec l'indispensable complicité de l'AdN.


    Durant le mois de février, tout en recevant sur rendez-vous les dizaines de personnes suivies par l'association, nous organisons sur place une braderie permanente alimentée par une importante réserve de vêtements, de livres et d'objets du quotidien dont nous disposons et qu'il nous faut liquider pour participer au financement de nos projets.


    Nous connaissons des personnes qui ne se rendront jamais dans une distribution alimentaire classique et qui pourtant en ont besoin. D'autres, démunis de tout, ont besoin de compléter l'offre de produits offerts par les grands dispositifs caritatifs (c'est le cas des sans-papiers mais aussi de certaines familles surendedettées qui n'ont plus de budget disponible pour se nourrir). Des personnes retraitées préféreront pousser la porte de notre boutique que de prendre leur place dans une file d'attente d'un colis. C'est pour tous ceux là et toutes celles là que nous avons pensé l'épicerie solidaire. Les usagers, dans un premier temps, participeront à hauteur de 0.40€ par kilo (0.20€ allant à la Banque Alimentaire). Ensuite, on tentera de mettre en place des tarifs solidaires pour chaque produit.


    Parce que nous visons la qualité autant que la quantité pour les usagers de ce service d'épicerie, nous chercherons, dès le mois de mars, à récupérer des produits qui viendront compléter le contingent de denrées de la Banque Alimentaire. Si vous connaissez des producteurs qui peinent à écouler leurs excédents ou des commerçants sympas, merci de nous donner le tuyau.


    Pour les besoins de l'épicerie, nous avons besoin, avant la fin février, d'un gros congélateur, d'un grand frigo, d'une balance, d'un chariot et de petites glacières pour le transport des produits frais.


    Enfin, nous commençons à être à court de fournitures scolaires. Alors, merci de penser aux enfants scolarisés des familles soutenues par RESF et, en particulier pour les primo-arrivants (nous avons besoin de feutres, de crayons de couleur, de crayons noirs, de taille-crayons, de gommes, de colle, de règles, de compas, de trousses, de cartables etc.)


    Merci pour votre soutien à nos actions partageuses et à nos implications militantes.


    Bien fraternellement.


    Bernard NEUVILLE


VIE & PARTAGES

53, rue Clément Roassal

06000 Nice

04 93 01 42 73

Publié dans solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article