Manifestation unitaire contre la politique Darcos!

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Samedi 17 janvier 2008

Manifestation unitaire contre la politique Darcos

Syndicats, Associations, Parents d'Élèves...

Nice, RDV à 14h Gare Sncf

Après le 1° recul sur les maternelles, et la réforme du lycée. Après l'ajournement du projet de loi sur

les EPEP Le Ministre de l'Education Nationale semble reculer, en partie, sur les suppression de

postes en Rased.

Il est clair que la mobilisation et les actions menées depuis septembre ont

amené à ce recul, s'il se confirme. Mais il est largement insuffisant

. Ce qu'il faut: c'est l'arrêt de

toute suppression de postes dans le primaire comme dans le secondaire, le retrait pur et simple de

l'ensemble des réformes Darcos et l'ouverture de négociations sur l'ensemble des problèmes qui se

posent au système éducatif.

Dans le 1° degré, nous appellons sur la base du

 

retrait de l'ensemble des mesures et "réformes"

Darcos-Sarkozy:

Pour le maintien et développement des RASED.

Contre la suppression de dizaines de milliers de postes en 4 ans.

Contre la masterisation des concours et la disparition des IUFM.

Contre la mise en place des EPEP.

(le projet de loi n'est pour l'instant que retardé)

 

Contre la suppression des 72 heures de classes pour les élèves.

Pour la levée des sanctions à l'encontre des enseignants désobéisseurs

Pour la suppression du fichage à travers Base Elève

Pour la suppression du SMA et l'abrogation du décret du 1/12/2008

Pour l'ouverture de réelles négociations sur l'avenir du système éducatif.

La Cgt-Educ'Action appelle, en syndicat général, 1° et 2° degré car les mesures Darcos sont

cohérentes de la maternelle à l'université, et nous souhaitons que le mouvement engagé débouche

sur un "Tous/toutes Ensemble" de l'Education.

Cgt-Educ'Action

S

yndicat Départemental de l'Education Nationale CGT

UD-Cgt 4 Place St François 06300 Nice

06.63.57.64.72 sden1d06@free.fr

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article