LGV: communiqué des Alternatifs 06

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

 
Les ALTERNATIFS
solidarités - écologie - féminisme - autogestion
Fédération des Alpes-Maritimes
 

LGV : le mauvais choix

   

    "L'annonce par  le président du Conseil général des Alpes-Maritimes de l'option retenue pour le tracé de la future LGV avant que ne soit connu officiellement ce choix est choquante du point de vue du fonctionnement démocratique de la procédure.
   

    Le tracé retenu privilégie les lien avec Paris et le nord de l'Europe au détriment des relations régionales et méditerranéennes, afin de laisser place au développement des lignes internationales sur l'aéroport Nice-Côte d'Azur.

    Ce tracé est en cohérence avec le projet mégalomaniaque de Christian Estrosi et son OIN : faire de Nice la "porte d'entrée sud de l'Europe".

   

    Les Alternatifs rejettent l'argument du coût (le tracé sud, même plus coûteux, est plus facilement finançable) et l'argument du temps de trajet (les différences sont minimes) : c'est la logique de concurence des territoires, de rivalité entre villes, de guerre économique entre régions qui a été choisie.

    Dans le Débat public, les Alternatifs ont défendu l'option sud, dîte "tracé des métropoles", reliant les grandes villes de la Méditerranée occidentale de Barcelone à Gênes en passant par Marseille, Toulon et Nice, dans un esprit de complémentarité et de coopération. C'est toujours celle qu'ils souhaitent voir aboutir."

 

pour la coordination départementale des Alternatifs
Catherine Sackur, commission transport des Alternatifs 06
Bruno Della Sudda, porte-parole départemental
Nice, le 14 janvier 2009
Les Alternatifs
B.P. 2016 - 06101 NICE cedex 2

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article