Elections cantonales à Grasse Nord

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Les Alternatifs du Pays grassois ont fait parvenir un communiqué aux médias, pour le vote de dimanche 7 décembre:


Elections cantonales partielles décembre 2008

Canton Grasse Nord

Communiqué des Alternatifs Pays de Grasse

 

Le 7 décembre 2008 aura lieu une cantonale partielle dans le canton de Grasse Nord. Cette élection survient très peu de temps après l'annonce officielle de la démission du conseiller général sortant.

Notre conception de la démocratie nécessite du temps afin que les citoyens et les militants aient le temps de travailler à un contenu de campagne et qu'ils puissent choisir les candidats les plus à même de défendre ce programme.

Nous regrettons qu'il n'ait pas été possible d'enclencher une telle procédure, faute de temps et peut-être aussi d'envie. Nous avons sollicité nos partenaires de gauche sans succès à ce sujet.

 

Dans ce contexte, nous appelons toutes les citoyennes et tous les citoyens du canton de Grasse Nord à faire obstacle à l'élection du candidat de la droite déjà bien trop présente dans notre département.

 

Grasse le 3 décembre 2008.


Ce communiqué fait suite à une démarche pour rencontrer nos partenaires, afin d'élaborer une campagne commune.

 

 

 

 

 

 


Grasse, le 12 novembre 2008,

 

Parti Communiste Français, section Grasse,

LCR/NPA Ouest 06,

Comité Unitaire Le Cannet

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cher-e-s camarades,

 

Le 7 décembre prochain aura lieu le premier tour de la cantonale partielle provoquée par la démission de Jean-Pierre Leleux.

Les élections partielles sont en général moins suivies par les électeurs. Elles ne sont pas pour autant à négliger. Le canton de Grasse-Nord est celui du maire de Grasse. Nous pensons que c'est une raison suffisante pour ne pas prendre cette élection à la légère.

La situation politique est actuellement mouvante. La période est consacrée aux congrès par la plupart de nos organisations politiques. C'est donc une période de réflexion plus que d'action. Mais il nous semblerait dommage de ne pas être présent lors de cette échéance.

 

Les convergences entre nos différentes organisations sont nombreuses. Même si nous n'ignorons pas qu'il existe aussi des divergences, nous pensons que cette élection pourrait être l'occasion d'un regroupement des forces de la gauche de transformation sociale et écologiste.

C'est pourquoi nous nous adressons à vous afin d'organiser une rencontre rapide pour prévoir la présence de nos idées lors de cette élection.

Il nous semble que la population de gauche souhaite un tel rassemblement. Cette cantonale partielle pourrait être l'occasion d'un signal en direction de ces électeurs et électrices.

Nous nous tenons à votre disposition à cette fin.

 

Fraternellement,

 

Pour le comité Pays de Grasse des Alternatifs,

 

Marcelle MONZEGLIO

 

 

La réponse du NPA, vus les délais très courts qui se présentaient, nous a conduit à nous donner rendez-vous début 2009.

Voici également, pour alimenter la réflexion sur une démarche collective la réponse de RESEDA, le collectif unitaire du Cannet :

Notre Collectif Réséda est décidé à s'engager dans le processus ( de regroupement), comme il l'est déjà aussi dans celui des écologistes radicaux de Miremont. Ce qui est déjà un objectif prioritaire et accaparant. Je ne parle pas des engagements personnels et collectifs sur le terrain associatif ....

Donc pas question de nous engager dans une opération électorale. Indépendamment d'une évaluation  de l'intérêt réel d'une candidature comme élément de stratégie dans la construction d'une force politique nouvelle.

Bien cordialement

Marcel Mauffront

 

Voici la réponse pour terminer du Parti Communiste grassois :

 

Chère camarade,

 

 

 

Ton courrier du 12 novembre a retenu toute notre attention.

Le Comité de Section de notre parti considère que les très courts délais impartis par la campagne électorale dans le canton de Grasse-Nord avec le 1er tour le 7 décembre ne permettent pas d’élaborer, de façon crédible, une nouvelle stratégie politique dans le Pays Grassois.

 

Mais, nous sommes disposés à réfléchir avec vous à cela, dès le lendemain de notre 34ème Congrès, sur un ensemble de questions de fond.

Par contre, nous ne comprenons pas l’intérêt qu’il y aurait à rencontrer dans ce cadre la LCR-Ouest 06 ou le Comité Unitaire du Cannet.

En effet, nous souhaitons réfléchir concrètement avec les organisations existant à Grasse et dans le Pays Grassois – ce qui est le cas des Alternatifs - plutôt que de diluer nos réflexions dans des débats avec des militants n’ayant aucune réalité dans la vie locale.

 

 

Fraternellement,

 

 

Pour le Bureau de Section du Pays Grassois du PCF

Zoran SOPOSKI

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article