Justice...

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Le "marchand de sommeil" niçois ira dormir en prison
    Le propriétaire d'un immeuble de Nice accusé d'avoir loué des logements insalubres dans des conditions "incompatibles avec la dignité humaine" a été condamné vendredi à une peine de 15 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nice.

    Michel Delhaye, 63 ans, devra également verser plusieurs milliers d'euros d'indemnités aux victimes : des personnes seules ou des familles qu'il logeait dans une trentaine de chambrettes de 7 à 15 m2 obtenues en divisant les six appartements d'un immeuble ancien du centre de Nice.

    Ces logements, pour la plupart insalubres et sans installations aux normes, étaient loués pour plusieurs centaines d'euros à des personnes "vulnérables", notamment des handicapés ou des travailleurs immigrés, qui ne trouvaient pas à se loger sur le marché privé. Un couple de handicapés vivait ainsi dans un garage de 15 m2, sans ouverture ni aération, avec un taux d'humidité très élevé pour un loyer de 470 euros mensuel.

    Depuis l'arrestation du "marchand de sommeil", plusieurs locataires ont déposé des demandes de relogement auprès des services sociaux, dont quelques-unes ont abouti, tandis que d'autres attendent que des travaux soient réalisés par le propriétaire qui percevait, grâce à ces loyers, entre 9.000 et 10.000 euros chaque mois en espèces.

AFP.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article