Nice RESF urgent

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse


    Vendredi 18 janvier, audience du Tribunal Administratif de Nice pour statuer sur le refus de séjour signifié par le Préfet des Alpes-Maritimes à Mme Amel Ragoubi et sa fille Imen, collégienne de 15 ans scolarisée au Collège Vernier. Un refus de séjour assorti d'une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF).
  
    Madame Ragoubi était enseignante dans son pays, la Tunisie. Elle est venue vivre en France en 2005 avec sa fille pour la faire soigner. Celle-ci a subi des opérations et, pendant toute la durée des soins, sa mère et elle ont bénéficié d'une autorisation provisoire de séjour d'un an. Imen a même effectué une année de scolarité en milieu hospitalier. Depuis, Madame qui a perdu, en raison de son absence prolongée, son emploi en Tunisie, n'a pas pu non plus travailler légalement en France. Elles sont allés d'hébergements de fortune en squats délabrés. 9 "lieux de vie" en deux ans avant de faire partie des occupants de la Maison Blanche puis d'intégrer, à la suite de l'accord conclu entre la Préfecture et les militants associatifs initiateurs de cette occupation, un hôtel meublé où elle vit actuellement.
    Le Tribunal va donc statuer sur cette OQTF qui vient frapper une mère épuisée et une fille à la santé encore fragile qui a maintenant ses attaches les plus fortes en France. Imen est une excellente élève. Elle fait l'admiration de ses profs et on sait que bon nombre d'entre eux se mobilisent en faveur de la poursuite de son parcours scolaire en France. C'est aussi le cas des collégiens qui ne peuvent se résoudre à constater ,un matin, l'absence définitive de leur camarade dans la classe. Un dense réseau de protection s'est mis en place autour de Amel et Imen RAGOUBI. RESF leur apporte son soutien et sera représenté en nombre devant le T.A. ce vendredi dés 9H pour rappeler que les conventions internationales des droits de l'homme et des droits de l'enfant n'ont pas été rédigées en vain.

Dimanche 20 janvier 2008, parrainages républicains
sur la Place du Palais de Justice de Nice.

    C'est parce que RESF croit aussi qu'un autre monde est possible qu'il fait partie des participants au ForumSocial Mondial dont les manifestations locales se dérouleront à Nice toute la semaine du 20 au 26 janvier.
     
    Première de ces manifestations, la cérémonie des parrainages républicains formalise le soutien de tout un réseau de 300 personnes, d'élus de la République, d'associations et d'avocats à des parents sans papiers d'enfants scolarisés. Un parrain et une marraine manifestent leur engagement en apposant leurs coordonnées et leur signature au bas d'une attestation de parrainage républicain. Ils disent ainsi qu'ils sont les référents pour ces familles qu'ils entendent protéger de l'arbitraire d'expulsions généralement en contravention avec les conventions internationales et les lois universelles de l'hospitalité.

    Rendez-vous devant le Palais de Justice
dimanche 20 janvier à 10 h.
     
    CONTACT/ 06 68 59 81 59 / 06 83 38 04 31 /06 03 51 28 32
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article