perspectives...

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

Marcelle Monzeglio
conseillère municipale


Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs les élues-s,

 Le PRU avec le projet ANRU est un axe central du devenir de la ville; les moyens financiers annoncés sont importants, ils ne suffiront pas à faire un projet cohérent et qui surtout corresponde à notre souhait, celui de quartiers qui gardent, ou qui créent des lieux de vie mixtes, avec une cohésion et des projets concertés.

 

Je crois à l’implication des habitantes, des habitants dans les projets de vie. La mise en relation de l’habitat, des écoles et crèches,des commerces, des lieux de loisirs, des transports en commun permettent de construire des projets écologiques,et respectant les usagers.

C’est ce travail de mise en réseau de tous les éléments de qualité de vie du quartier, lié à l’emploi, qui va permettre une vie harmonieuse dans la cité, plus que de coûteuses caméras.

Dans ce domaine aussi les choix ne sont pas neutres. La prévention demande une politique globale, sur le long terme, en travaillant avec les usagers , les familles et les différents partenaires .Les caméras donnent l’illusion de la sécurité, car on ne peut tout voir tout le temps ; elles sont une atteinte de plus à la liberté et à l’intimité et consument des moyens financiers qui pourraient être efficaces dans de véritables projets.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article